LA FORÊT, une ressource aux multiple usages

Vous êtes un habitant, un élu, un associatif, un institutionnel… ? Ce thème vous intéresse, vous concerne ? Rejoignez le groupe « la forêt, une ressource aux multiples usages » et participez à 3 temps de travail, entre fin janvier et fin mai 2019 – formulaire d’inscription.

 

Les jeudis de 14h à 17h

31 janvier – 28 mars – 16 mai

au foyer municipal de Montsoreau

 

En participant, vous contribuez à l’élaboration du nouveau projet de territoire du Parc. Les propositions de votre groupe (enjeux, objectifs, pistes d’actions…) seront soumises aux élus du Parc naturel régional à l’automne 2019. Les éléments retenus seront intégrés à la Charte du Parc, le document cadre de l’action du Parc de 2023 à 2038.

 

Les rencontres thématiques sont animées par des experts de la concertation : « Médiation et environnement  » et « Dialter ». Règles du jeu et calendrier.

2ème temps de travail collectif

Le 27 mars 2019, de 14h à 17h à Montsoreau.

20 participants, 36 personnes inscrites.

 

Associatifs : 6 présents

Habitants : 3 présents

Consulaires, syndicat : 5 présents

Agents de collectivités : 2 présents

Agent de l’État : 1 présent

Agriculteur : 1 présent

Élu : 1 présent

Acteur culturel : 1 présent

 

12 personnes présentes aux réunions 1 et 2.

1er temps de travail collectif

Le 31 janvier 2019, de 14h à 17h à Montsoreau.

21 participants, 33 personnes inscrites.

 

Associatifs – 6 présents

Habitants : 5 présents

Agriculteurs : 1 présent

Agents de collectivités :  2 présents

Agents de l’État : 1 présent

Chambres consulaires, syndicats : 4 présents

Élus : 2 présents

Pistes de travail

Autour de ce thème le Parc naturel régional a commencé à identifier des enjeux. La concertation vise à les interroger, à les compléter puis à proposer des objectifs hiérarchisés pour le territoire de 2023 à 2038.

 

  • Gestion de la ressource en bois (bois d’œuvre, bois-énergie).
  • Adaptation des activités économiques au changement climatique.
PAROLES D’HABITANTS

Des habitants imaginent leur territoire en 2038.
Plus d’info sur la méthode.

 

Claude, soixantaine, chinonais

La forêt préservée à Saint-Benoît et au delà. Elle reprend ses droits. Elle n’est pas exploitée. J’ai peur qu’elle soit dévastée.

 

Patrick, soixantaine, chinonais

Je me vois en 2038 pratiquer encore du Tai chi (j’aurai 87 ans) dans la forêt, avec les oiseaux, les arbres…

 

Macéo, 16 ans, richelais

Une grande forêt à côté de Richelieu, on peut y aller en bande pour faire des excursions, se promener, admirer la nature.