Rencontre du Val d’Authion – Compte-rendu en ligne

Le samedi 1er décembre, de 9h30 à 12h à la salle Plantagenêts de Beaufort-en-Anjou, 27 personnes ont  dressé le portrait de leur territoire :

comment ils le vivent en 2018 et comment ils l’envisagent dans 20 ans.

 

Leurs constats, idées contribueront au diagnostic d’évolution du territoire.

 

Pour continuer à participer à l’élaboration du projet du Parc, d’aujourd’hui à 2038,
des rencontres thématiques sont organisées entre janvier et mai 2019. Formulaire d’inscription.

Mon territoire aujourd’hui

24 personnes ont réalisé le portait du Val d’Authion aujourd’hui.

 

Un portait en 5 facettes « habiter, se nourrir, travailler, se ressourcer, vivre ensemble » pour partager des constats.

 

Consultez tous les constats des participants
en téléchargeant le compte-rendu via ce lien

 

Et d’ici 20 ans ?

Dans un second temps, les participants se sont interrogés : pour bien vivre en 2038 dans le Val d’Authion,, que souhaitez ? Que redoutez ?

 

Quels sont les sujets qui font débat, essentiels à traiter lors des rencontres thématiques ?

 

Groupe « Vivre ensemble »

Aménagement dans la diversité avec la proximité

Quels aménagements ? – Individualisme – Accueillir la diversité – Perte de pouvoir de proximité – Mobilité et proximité raisonnées

 

Groupe « Se nourrir, consommer »

Consommation raisonnée saine et locale, accessible à tous les budgets.

Durabilité – Déplacements – Déchets – Environnement sain et nourriture saine – Modes alimentaires

 

Groupe « Travailler »

Développer le travail en proximité et de qualité.

Vivre sur le territoire – Vers une économie propre – Agriculture respectueuse – Transport – Développer les structures pour permettre le travail en proximité – Développer la proximité – Formation

 

Groupe « Se ressourcer »

Eau, Loire et bassin : ressource(s), risque(s), patrimoine ligérien

Patrimoine – Préservation de la nature – Mobilité, lien social – Eau, Loire

 

Groupe « Habiter »

Stopper l’étalement urbain

  • Nous craignons la pollution et la pression agricole
  • Nous souhaitons adapter les transports en commun et remettre les commerces au sein du rural (plus de proximité)
  • Nous voulons revoir le modèle d’urbanisme et privilégier et encourager les rénovation